logo thermoscan

 

 

Précédent  
Acceuil
  Suivant
   
   

 

 

les infrarouges
oeil infrarouge

 

 

Nos yeux ne sont sensibles qu’à une petite partie du spectre électromagnétique, la lumière "visible". La lumière ultraviolette est à l'une des extrémités du spectre, la lumière infrarouge à l'autre.
La source principale de la lumière infrarouge est le rayonnement thermique : toute matière dont la température est supérieure au zéro absolu (-273,15°C) émet un rayonnement dans la partie infrarouge du spectre électromagnétique. Plus l'objet est chaud, plus le rayonnement infrarouge est important.

 

spectre electromagnetique

Spectre électromagnétique.


 

La thermographie infrarouge est donc un outil de diagnostic non invasif et non destructif permettant de déceler des désordres invisibles à l’œil nu.
Elle permet, avec l’aide d’une caméra, de détecter des infimes variations thermiques, et ainsi, de visualiser et mettre en évidence des défauts non soupçonnés jusque là, avec généralement pour conséquence la réalisation d'économies d'énergie significatives et une minimisation des coûts de réparation.
Elle permet aussi, plus simplement de confirmer la présence de défauts qui sont eux, déjà suspectés.

 

saviez vous que

Si on apporte beaucoup d’énergie à une barre d’acier (par exemple), un peu au dessus de 500 degrés, le rayonnement infrarouge « glisse » dans le spectre visible. C’est pour cela qu’on peu voir à l’œil nu le métal rougir, voir blanchir (…chauffé à blanc…).